Injection Botox

Vos expressions faciales n’expriment  pas tout à fait ce que vous désirez !

Accordez-vous de l’importance à votre apparence ?  Est-ce qu’il vous arrive que des gens vous croie fatigué, inquiet, triste ou même en colère alors que ce n’est pas le cas.  Si oui , nous vous offrons la possibilité d’amorcer une démarche pour le rajeunissement de votre visage. Comme chacun vivra et réagira différemment  aux effets du vieillissement, notre médecin procédera à une évaluation afin de connaitre la puissance des muscles à traiter et ainsi vous permettre d’obtenir de beaux résultats.   Dre Monette se différencie par sa capacité à conserver vos expressions faciales naturelles tout en rehaussant votre apparence  sans pour autant la changer.

Comment cela sera possible ?

En utilisant les relaxants musculaires (neuromodulateur) il est possible de diminuer l’apparence  des rides d’expressions, telles que les rides de froncement, les rides du front et les pattes-d’oie.  Il existe une variété de neuromodulateurs, à notre clinique nous travaillons seulement avec ceux qui offre les meilleurs résultats sans effets secondaires. Nos professionnels seront vous recommander le produit qui répondra au traitement et résultat que vous recherchez. L’utilisation des neuromodulatieurs permet de détendre les muscles et ainsi ralentir la contraction ce qui donnera un effet lissant sur les rides et ridules.

 

Quels sont les indications de l’injection de toxine botulique ?

En médecine esthétique du visage, la toxine botulique est une véritable révolution qui a permis de limiter les traitements chirurgicaux, qui sont à ce niveau plus agressifs et invasifs. Les indications sont donc nombreuses :

Au niveau du visage et du cou :

  • Les rides : rides du lion (entre les sourcils), de la patte d’oie (coin de l’œil), le pli d’amertume ou ride des marionnettes, les rides péribuccales (rides solaires), les rides du front, du nez, des joues, du menton. Toutes les rides d’expression et de la mimique peuvent donc être traitées si elles ne sont pas profondes.
  • La volonté de jouer sur les structures : la queue du sourcil pour éclairer le regard, la commissure de la bouche pour avoir un air moins sévère…
  • Certaines disgrâces au niveau du nez, par exemple lorsqu’il existe des mouvements de la pointe à la parole, la toxine botulique prenant donc un véritable rôle dans la rhinoplastie.
  • Le sourire gingival, qui peut être diminué.
  • Les cordes du cou ou phanons, qui sont dus a une hypertonie des muscles liés à l’âge.
  • L’hypertrophie des masséters pour les mâchoires trop anguleuses.

Mais également dans toutes les parties du corps :

  • Le traitement de la transpiration des aisselles, du dos, du torse, du cuir chevelu, des mains, de la  plante des pieds…
  • Les ridules du décolleté
  • Le scrotum (scrotox)

 

LES PRINCIPES DE L’INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE

 

L’objectif d’une injection de toxine botulique utilisée en médecine esthétique est d’utiliser les propriétés de relaxation musculaire du produit. On va donc réduire l’action des muscles peaucier, qui, en se contractant, plient la peau et créent la ride. On atténue ainsi les rides (sourcils ou front) sans les combler.

Pour le sourcil, il est équilibré par deux forces opposés, quand il s’agit de le relever pour éclairer le regard, on diminue la force des muscles qui l’abaissent (muscle orbiculaire), afin qu’ils se relèvent grâce au releveur (muscle frontale). On lisse ainsi tous les reliefs, ce qui donne un effet de rajeunissement

Est-ce que ce traitement est pour vous?
Le traitement des neuromodulateur peut être préventif ou correctif.  Vers la fin de la vingtaine une prévention de l’apparition des rides est possible, tandis que pour les gens dans la trentaine, quarantaine, cinquantaine ou plus, le traitement permettra d’effacer les rides non désirés.  Le traitement des neuromodulateurs n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou qui allaitent ainsi qu’au personnes ayant des troubles neuromusculaires.
Les effets secondaires?
Il est normal de ressentir aux points d’injection un léger mal de tête, rougeurs, enflures, ecchymoses. Tout ces effets ne seront que temporaires.
Est-ce que j'aurai le visage figée ?
Dre Monette , un médecin expérimenté pour qui conserver vos expressions faciales naturelles est très importante, utilisera toujours les quantités minimales requises pour votre traitement.  Un dosage adéquat ne donnera pas l’effet figé que certaines célébrités ont véhiculés du à l’abus des injections donnant ainsi mauvaise réputation au produit.
Est-ce douloureux ?
Le traitement durera environ 15 minutes, et les seringues utilisées sont munies d’aiguilles extrêmement petites minimalisent  l’inconfort.
Quels sont les différents types de toxine botulique en médecine esthétique ?

Les toxines botuliques de type A les plus utilisées en médecine esthétique en France sont le Botox, l’Azzalure, le Vistabel, le Dysport, le Boccouture, le Xeomin… Ils comprennent chacun des concentrations de toxine botulique différentes.

AVANT UNE INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE :

Un interrogatoire sera réalisé par le chirurgien esthétique afin de cibler exactement vos demandes et de déceler les éventuelles contre-indications (grossesse, hypersensibilité connue, herpès, maladie neuro-musculaire, injections trop récentes…)

  • Des photos avant après de l’injection de toxine botulique seront prises.
  • Il n’y a pas de de préparation spécifique à réaliser avant une injection, ni besoin d’être à jeun. Le maquillage sera enlevé avant chaque injection.
  • Pas d’aspirine ou anti-inflammatoires dans la semaine qui précède.
  • Les injections sont peu douloureuses donc ne nécessitent que très rarement une anesthésie locale, qui dans ce cas sera réalisée par une crème Emla appliquée 30 min avant,ou par une injection d’anesthésiant local.
L’INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE :

Les injections sont réalisées au cabinet, sauf en cas d’association à une chirurgie. La méthode d’injection est propre au Dr Vincent Nguyen, qu’il a adapté pour obtenir les meilleurs résultats. Le nombre de seringues sera évidemment fonction du nombre de zones à traiter. On désinfecte et donc on démaquille les zones à injecter.

La zone est anesthésiée si besoin. On injecte à l’aide d’aiguille très fine pour que cela soit indolore. La durée d’une séance d’injection de toxine botulique peut varier de 10 min à une heure en fonction du nombre de zones à traiter et des gestes associés comme l’injection d’acide hyaluronique. La patiente peut se remaquiller immédiatement après la séance.

Combien de temps dure le Botox?

Le résultat d’une injection de Botox apparaît dans un délai de 3 à 15 jours. Les rides s’atténuent progressivement. Les effets peuvent être variables durant les 15 premiers jours, avec parfois de légères asymétries qui se stabilisent ensuite. L’effet optimal se situe donc au 15ème jour. Le résultat d’une injection de toxine botulique peut durer entre 3 et 6 mois, en fonction du produit, de la patiente et des zones injectées, car il s’agit d’une correction temporaire.

 

APRÈS UNE INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE :
  • Les suites sont très simples et indolores.
  • Juste après  l’injection, un œdème, une rougeur, ou plus rarement une légère ecchymose peuvent apparaîtrent et qui disparaissent rapidement.
  • le maquillage peut être remis immédiatement.
  • Il faut éviter de faire du sport et de s’allonger dans les 2 heures suivant l’injection.
  • Dans les 24 premières heures, il faut éviter le port du casque ou de chapeaux serrés.
  • Eviter tout risque de bleus ou de saignement dans les 15 jours qui suivent (aspirine, anti-inflammatoires, sport de contact…).
APRÈS UNE INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE :
  • Les suites sont très simples et indolores.
  • Juste après  l’injection, un œdème, une rougeur, ou plus rarement une légère ecchymose peuvent apparaîtrent et qui disparaissent rapidement.
  • le maquillage peut être remis immédiatement.
  • Il faut éviter de faire du sport et de s’allonger dans les 2 heures suivant l’injection.
  • Dans les 24 premières heures, il faut éviter le port du casque ou de chapeaux serrés.
  • Eviter tout risque de bleus ou de saignement dans les 15 jours qui suivent (aspirine, anti-inflammatoires, sport de contact…).
APRÈS UNE INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE :
  • Les suites sont très simples et indolores.
  • Juste après  l’injection, un œdème, une rougeur, ou plus rarement une légère ecchymose peuvent apparaîtrent et qui disparaissent rapidement.
  • le maquillage peut être remis immédiatement.
  • Il faut éviter de faire du sport et de s’allonger dans les 2 heures suivant l’injection.
  • Dans les 24 premières heures, il faut éviter le port du casque ou de chapeaux serrés.
  • Eviter tout risque de bleus ou de saignement dans les 15 jours qui suivent (aspirine, anti-inflammatoires, sport de contact…).
Quelle est l’interval de temps idéal entre deux injections de toxine botulique ?

Il faut attendre 3 à 6 mois entre chaque séance pour renouveler et stabiliser le résultat car il s’agit d’un résultat temporaire. En effet, le résultat commence à se stabiliser à partir de la 3ème séance. Dans tous les cas, il ne faut pas rapprocher les séances à moins de trois mois pour ne pas créer de résistance à la toxine botulinique.

Comment s’injecte la toxine botulique?

La toxine botulique s’injecte à l’aide d’une microaiguille ultrafine, directement dans le muscle sous la peau. Ce geste est quasi indolore.

Combien de zones doit on traiter pour obtenir un résultat ?

Pour avoir un effet naturel, il vaut mieux traiter plusieurs zones en même temps(homogénéité du résultat) Ainsi, on peut traiter les rides inter sourcilières en même temps que le front, la patte d’oie,   les rides du nez…

Quelles sont les limites à l’effet de la toxine botulique ?
 

Lorsque la laxité cutanée est trop importante et que les rides sont trop profondes, on est obligé d’y associer de l’acide hyaluronique pour combler la ride. En cas d’excès de peau vraiment important, seule la chirurgie peut traiter le problème (lifting et lipofilling du visage).

On "M" les résultats

1 an après l’utilisation de neuromodulateur aux 4 mois.*

*Les photos n’ont pas été modifiées ni retouchées. Les résultats ne sont pas garantis et varient variant en fonction de la personne.La patiente a accepté la publication des photos.

Besoin de plus d’information?
Besoin de plus d’information?